Sur la montagne Arrachage…

Arrondissement
Ville-Marie
Les tondeurs s’en mettent plein les narines en 2018
En 2019 on l’arrache minutieusement pour la seconde fois à un mois d’intervalle, mais pas moyen d’avoir l’horaire de tonte des cols bleus. Ça ne facilite pas l’établissement d’un protocole efficace. Plus de 5 000 plants dans ce petit espace.
Troisième passage le 21 septembre, on a enlevé 34 petits plants portant des graines.
Automne 2020, la deuxième année du protocole a été faite discrètement à cause de la pandémie par divers amis mais fin septembre, il n’y a plus d’herbe à poux, que du gazon, de la renouée des oiseaux séchée et du plantain. en 2021, j’en arraché 10 plants.
Pourtant ce serait plus facile d’arracher les bonsaïs avant la tonte quand ils se pointent hors du gazon.
Insatisfaites, on va en arracher sur le chemin de l’antenne avec l’autorisation des Amis de la montagne le 23 juin 2019. En 2021, zéro plants en bas et 25 en haut dans le stationnement.
Un mois plus tard, second arrachage, il y a beaucoup moins de plants.
Sur le chemin de l’antenne, deuxième arrachage 23 juillet 2019

Le troisième arrachage a eu lieu le 21 septembre, on a enlevé des plants en fleurs. On en a aussi arraché à gauche en haut du chemin et refait le protocole en 2020 malgré l’absence de corvées à cause de la pandémie.