Bilan 2020

La plante a été favorisé cette année par le temps sec et la Covid qui monopolise les énergies. Une seule personne m’a demandé de l’aide après la parution de cet article sur le Plateau et ce sont mes amies qui y sont allé car j’étais en Abitibi fin juillet. L’identification in situ est bien mieux que par des images et cela crée des collaborations.

article paru dans le journal Métro le 22 juillet 2020 https://cdn.flipsnack.com/widget/v2/flipsnackwidget.html?hash=cn0zy4e95e&t=1597173383&fullscreen=1

À ma connaissance, Plateau-Mont-Royal n’a pas engagé d’étudiant cette année mais Rosemont-Petite-Patrie a fait de la sensibilisation alors que la plante était en fleurs. Mieux vaut tard que jamais mais l’arracher en fleurs fait éternuer les allergiques. L’arrachage sélectif se poursuit dans Côte-des-Neiges mais Thérèse Nadeau poursuit seule l’arrachage dans Villeray puisque l’Éco-quartier n’engage pas d’étudiants cette année. De Casgrain à Lajeunesse et de Crémazie à Jean-Talon, si vous voyez de l’herbe à poux, se sont des propriétaires récalcitrants. Les carrés d’arbres ont été vidés. Je publierai son rapport quand elle l’aura terminé.

Le protocole expérimental est terminé au Champ des Possibles mais comme le Canadien Pacifique a refait la clôture de bouleversé la terre autour, je dois recommencer ce secteur si je ne veux pas perdre les acquis. Dans le reste du Champ cette année, il y a très peu de plants et c’est surtout dans les sentiers élargis ou qui viennent de la voie ferrée.

Beau plant sur le terrain du Canadien Pacifique à côté du Champ des Possibles.
Cela vaut la peine de conserver cette biodiversité.
J’en ai quand même trouvé des beaux dans le champ en plus de ceux dans le sac qui viennent du long de la nouvelle clôture du CP perforée à de multiples reprises encore et encore.

J’ai écrit à M. Restropo responsable pour Ville-Marie afin me plaindre de la prolifération sur Camillien-Houde cet automne. J’ai aussi publié sur Facebook dans le groupe satirique Herbe à poux Montréal et sur ma page Atchoum.

Si on les enlève maintenant en le jetant à la poubelle, les autres plantes vont prendre la place.
Beau plant sectionné. Comme c’est une annuelle, la racine va pourrir sur place. De nouvelles graines ne tomberont pas et le sol n’aura pas été remué en faisant remonter à la surface de vieilles graines enfouies. Je l’ai mis dans la poubelle.